Pourquoi "relaxation" et non pas "méditation" ?

La plupart des livres destinés au grand public qui traitent de méditation ou de pleine conscience ne sont pas réellement des ouvrages de spiritualité, ce sont des supports destinés à un mieux-être. Pour ma part, je différencie l'aspect psychologique que j'associe à la relaxation de l'aspect spirituel que j'associe à la méditation. Néanmoins les textes utilisés sont effectivement des textes de méditation utilisés à des fins de relaxation.

La relaxation mène à un mieux-être, elle se pratique de préférence allongé sans que cela soit obligatoire. Au cours de la relaxation, la personne va laisser son corps se nettoyer, se vider peu à peu de tout ce qui l'encombre, de tout ce qui lui pèse. La personne se transforme, mais reste elle-même, et s'installe confortablement dans sa vie. C'est un objectif thérapeutique.

La méditation mène à l'illumination, elle se pratique dans une position assise strictement définie qui joue un rôle important dans le processus. Au cours de la méditation la personne se vide complètement jusqu'à disparaître, quelque chose d'autre va apparaître et remplacer l'ego. La présence d'un maître est nécessaire car ce chemin ne peut être défini par le langage, il s'agit d'un changement bien plus profond qui affecte l'essence même de l'être. C'est un objectif spirituel.

Bien sûr la relaxation peut être un premier pas vers la méditation.

Dans cette partie vous trouverez les textes et les enregistrements généralement utilisés lors des premières relaxations. Vous y accéder en cliquant sur les photos ci-dessous.

Relaxations